Poser les valises et retrouver des possibles

Poser les valises et retrouver des possibles

Ancien décrocheur, Vincent Costes est aujourd’hui délégué général à la Bouture. Il reçoit, là où l’école a échoué, les jeunes en situation de décrochage et leur entourage. Confidences…

Comment la Bouture raccroche-t-elle les décrocheurs ?

La Bouture n’est pas intégrée dans le système de fléchage institutionnel… Cela libère la parole ! Les jeunes qui viennent ici sont souvent très atteints dans leur estime d’eux-mêmes, et leur « échec scolaire » les renvoie à une image de « cas social », qui leur ôte toute perspective. Il s’agit alors de dédramatiser et de resituer le jeune dans la normalité… Notons qu’ils sont 150 000 à décrocher chaque année, sans compter les moins de 16 ans ! Quand on pose les valises avec eux, ils retrouvent des possibles. Les jeunes en décrochage sont persuadés que d’avoir raté une marche les condamne de façon permanente, alors qu’un épisode de décrochage peut aussi survenir à l’âge adulte. Le décrochage n’est qu’une qu’une zone transitoire, qui peut devenir une opportunité.

Quelle est votre méthode ?

La méthode est de ne pas avoir d’exigence ou d’attente ! C’est au jeune d’en avoir avec lui-même, et selon ses critères de réussite. Ici, on ne demande pas de bulletin de note. On fait le point sur le décrochage, on tâche de poser les questions qui conduiront le jeune à retrouver les manettes de sa vie… La Bouture est un à la fois un levier et une soupape. Un lieu où l’on part du jeune, et de sa situation unique, et où l’on se fixe, sans aucune pression, des objectifs consentis et adaptés. Pour l’un ce sera de réussir à sortir de chez soi. Pour l’autre de se défaire d’une addiction aux jeux vidéo. Il s’agit de prendre en compte le jeune dans toute sa complexité.

Et vous, quel est votre credo face au décrochage ?

La vie est faite de rencontres. Des rencontres qui, parfois, ont des effets incroyables, sans même que que ceux qui en sont à l’origine en aient conscience. Ma philosophie ? Pouvoir être cette rencontre, celle qui fait qu’un jeune va se faire confiance ! Mais la rencontre peut aussi être un livre, un film, ou autre. Elle éclaire un endroit peu éclairé et permet de regarder plus loin…

Aller plus loin :